Arnaud Frich Photographie - Retour index
Les Pléiades - M45 au Leica SL2 + APO-VARIO 90-280 mm
 
 


Les Pléiades - M45

Cunlhat, Livradois-Forez, Auvergne © 2022

   
 
 
 
Photo préc�dente...  


 

Les Pléiades - Amas M45


Le célèbre amas des Pléiades - dit M45 dans le catalogue Messier - est très facile à voir à l'oeil nu, même en ville, c'est dire ! Il ressemble à une mini casserole. Je l'avais déjà photographié lors d'une conjonction avec la planète Vénus en 2020 mais je l'ai rephotographié avec mon nouvel appareil photo Leica et ses merveilleuses optiques. Il s'agît donc d'un amas ouvert d'étoiles dans la constellation du Taureau, et, uniquement visible sur les photos au temps de pose long, est noyé dans un nuage de gaz que l'on commence à deviner sur cette pose de 15 minutes.

 

Montage de mon appareil photo Leica SL2 + APO-Vario 90-280 mm + petite lunette TS de 240 mm + Lacerta MGen II sur une monture SkyWatcher AZ-EQ6 pour photographier les étoiles.

 

Un peu de technique...

La voûte céleste regorge d'objets qui, dans l'immense majorité des cas, sont très sombres. Il faut donc le plus souvent poser pendant de longues minutes pour capturer leur faible lueur. Par chance, dans le cas de cet amas ouvert d'étoiles appelé Les Pléiades, parfaitement visible à l'œil nu même en ville, une seule pose de trois minutes aurait pu suffir mais je souhaitais également photographier également les nébuleuses dans lesquelles il baigne. Et pour cela, il fallait poser beaucoup plus longtemps. J'ai donc posé 15 minutes en 5 poses de 3 minutes. Mais pourquoi avoir posé plusieurs fois 3 minutes plutôt qu'une fois 15 minutes ? Car cela offre plusieurs avantages techniques car lorsque l'on pose en continu 15 minutes, il peut ce passer de nombreuses choses au premier desquelles on trouvera une erreur de suivi des moteurs qui compense la rotation de la terre et qui déformerait les étoiles. En effet, à 280 mm, les étoiles laissent une traînée sur le capteur si on ne compense pas le mouvement de rotation de la terre autour du pôle Nord. C'est pour cela que je monte mon appareil photo sur une monture un peu spéciale : une monture équatoriale (modèle AZ-EQ6 de SkyWatcher) et qui, grâce à un moteur qui tourne exactement à la vitesse de la terre, suit très précisément les étoiles afin de les garder les plus ponctuelles possible sur le capteur. En second lieu on trouvera la trace d'un avion qui passerait dans le champ photographié pendant ces 15 minutes mais est venu s'en ajouter un, plus sournoi encore et surtout plus récent : les satellites de la fameuse constellation Starlink d'Elon Musk ! En effet, ces satellites sont tellement nombreux que le risque qu'ils zèbrent la photo de part en part est devenu très élevé. Les astrophographes le savent et prennent donc l'habitude de prendre plus de photos, en posant à chaque fois moins longtemps et ils élimient les photos "ratées" du montage final dans leur logiciel astronomique ou Photoshop. Par chance, poser 5 fois 3 minutes revient strictement au même que poser 15 minutes du seul point de vue de la luminosité de la photo. Ouf !

 

 

 

Détail des Pléiades - M45

Détail des Pléiades et des belles aigrettes
Détail à 100%

 

     
 

Monture AZ-EQ6 SkyWatcher + Lunette TS 60 mm 240 mm de focale + Lacerta MGen II + Leica SL2 + APO-VARIO 90-280mm


Cela dit, les astrophotographes savent que cela ne suffit pas et c'est pourquoi j'ai aligné à côté de mon Lacerta MGen II sur monture Skywatcher AZ-EQ6appareil photo une petite lunette TS (60 mm de diamètre et 240 mm de focale) sur laquelle j'ai fixé un petit capteur CCD - une caméra numérique - reliée à un mini-ordinateur (Lacerta MGen III) qui va mesurer très précisément les moindres variations de mouvements d'une étoile guide pour envoyer des micro-corrections vers la monture afin de rendre son entraînement "presque" parfait. C'est redoutable !

 

Leica SL2 + APO-VARIO 90-280mm + lunette TS60 + Lacerta MGen II sur monture Skywatcher AZ-EQ6

 

Enfin, notez que j'ai volontairement fermé le diaphragme de mon téléobjectif à f9,5 afin d'obtenir de belles et fines aigrettes sur les étoiles brillantes des Pléiades pour un rendu que je juge plus esthétique (mais c'est personnel). (Photo ci-dessous). Notez que le nombre d'aigrettes dépend du nombre de lamelles dans le diaphgrame de celui-ci. L'APO-VARIO-ELMARIT 90-280 mm LEICA en contient neuf (nombre impair) donc les étoiles les plus brillantes se parent de 18 aigrettes.


Arnaud Frich, le 28 novembre 2023

 

 

  Objectif LEICA APO-VARIO 90-280 mm à 280 mm  
  f/9,5  
  200 iso  
  15 minutes (5 poses de 3 min.)  
  RAW (DNG) développés dans Adobe Camera Raw et corrigés dans Photoshop CC.  
  Appareil photo LEICA SL2 fixé sur une monture équatoriale SkyWatcher AZ-EQ6 motorisée et guidée automatiquement avec une caméra CCD Lacerta MGen II montée sur une petite lunette guide TS de 60mm et 240mm de focale.  
    Photo prise à partir de 21h21 TL, le 23 février 2022, à Cunlhat, dans le parc du Livradois-Forez en Auvergne, par un ciel très légèrement voilé.  
 
  Les Pléiades - M45 - au Leica SL2 + APO-VARIO 90-280 mm
 
Les Pléiades - M45 au Leica SL2 + APO-VARIO 90-280 mm

 
     
 
 

Vous pouvez commander un tirage seul ou avec finitions de très grande qualité, dés le format 40 x 60 cm, sur toile, sur mousse, Dibond, plexicollage ou caisse américaine - Voir toutes les finitions

 

 
 
 

Vous pouvez acheter les droits de cette photo pour toute votre communication Internet, brochures, affiches, décor, etc... Tarifs 2023 dès 39,90 € ht et packs à tarifs dégressifs - En savoir plus

 

 
 
     
         
         
 

  À propos des tirages...
  Du 45 x 60cm au 90 x 120 cm,
  Tirage seul, sur toile, Dibond, caisse amé...
  Livraison en 5/10 jours chez vous,
  Livraison gratuite en France !
  À propos des cessions de droits
  Une majorité de photos HD (A3 ou + à 300 dpi),
  Téléchargement immédiat !
  Paiement en ligne sécurisé par CB ou Paypal,
  Note d'auteur avec TVA (TVA 10%).
 

 

 

Retour en haut

 

 

Photographies et textes Arnaud Frich © 1997 - 2023 | Designed by BrOK et Arnaud Frich

Plan du site   |   À propos   |   Mentions légales