Arnaud Frich Photographie - Retour index
Amas d'Hercule, M13
 
 


Amas d'Hercule, M13

Cunlhat, Livradois-Forez, Auvergne © 2023

   
 
 
 
Photo préc�dente...  



 

Amas globulaire M13 dans la constellation d'Hercule dit amas d'Hercule


Dans la constellation d'Hercule (visible l'été) se trouve le magnifique amas globulaire M13, le plus beau et grand amas globulaire du ciel boréal. Cet amas d'étoiles, découvert en 1714 par Edmond Halley (le découvreur de la célèbre comète du même nom), est composé de plus de 500 000 étoiles très serrées et c'est pour cela qu'il est appelé globulaire contrairement à un amas ouvert comme M44 dans le Cancer ou le double amas de Persée !


Un peu de technique...

La photographie astronomique a toujours lutté contre deux ennemis redoutables mais naturels et, comme si cela ne suffisait pas, l'homme est venu en ajouter un troisième. Commençons par la nature : le manque de lumière des objets célestes et la rotation de la terre. Premièrement, les objets du ciel sont non seulement assez petits mais également très peu lumineux. Il faut donc poser longtemps. Très longtemps... Et pendant ce temps là, la terre tourne. Eh oui. Il faut donc placer son appareil photo sur un support qui va compenser la rotation de la terre pendant ces longs temps de pose. J'en reparle un peu plus loin. Mais revenons un instant aux longs temps de pose. Car quand je dis long c'est vraiment long puisque si la nuit en ville vous avez parfois besoin de poser quelques secondes, dès qu'il s'agit de photographier le ciel de nuit, les temps de pose se comptent en minutes voire dizaines de minutes. Sur cette photo par exemple, j'ai posé... 6 minutes avec mon Leica SL2 à 200 ISO ! Rien de moins.

 

Montage de mon appareil photo Leica SL2+ Sigma 60-600 mm+ petite lunette TS de 240 mm + Lacerta MGen II sur une monture SkyWatcher AZ-EQ6 pour photographier les étoiles.

 

L'astronomie à l'ère numérique offre un très grand privilège par rapport à l'époque où on utilisait des pellicules : il n'est plus besoin de poser une heure d'affilée pour arriver à enregistrer la trace des étoiles et autres galaxies : vous pouvez dorénavant découper ce temps de pose global en une multitude de poses beaucoup plus courtes (ici 3 fois 2 minutes). Ensuite, dans un logiciel astronomique ou dans Photoshop (que j'utilise), il faut les assembler ou plus exactement les superposer en les alignant parfaitement ensemble. Cette série de poses plus courtes, une fois empilées, cumulent leur temps de pose et cela revient exactement au même en terme de temps d'exposition même si chaque photo individuellement est très sombre car elle n'a reçu qu'1/3 de la "bonne" exposition. Ainsi, au lieu de poser 6 minutes en continu j'ai posé 3 fois 2 minutes. Mais pourquoi n'ai-je gardé que 3 photos sur les cinq prises ? Eh bien à cause du troisième et nouvel ennemi des astrophotographes : les satellites Starlink d'Elon Musk. En effet, ces satellites, de plus en plus nombreux, laissent une traînée un peu comme le ferait un avion ou une étoile filante sur la photo. Je ne peux donc pas l'ajouter à mon temps de pose global.

Enfin, pour éviter que les étoiles ne laissent une magnifique traînée dans le ciel due à la rotation de la terre cette-fois, j'ai monté mon Leica SL2 sur une grosse rotule un peu spéciale que l'on appelle une monture équatoriale (modèle AZ-EQ6 de SkyWatcher) et qui, grâce à un moteur qui tourne exactement à la vitesse de rotation de la terre, suit très précisément les étoiles afin de les garder les plus ponctuelles possible sur le capteur.

 

 


Grand amas d'Hercule, M13

Grand amas M13, Hercule
Détail à 100%

 

     
 

Monture AZ-EQ6 SkyWatcher + Lunette TS 60 mm 240 mm de focale + Lacerta MGen II + Leica SL2 + Sigma 60-600 mm


Cela dit, les astrophotographes savent que cela ne suffit pas toujours à cause des erreurs de mise en station de la monture donc son parfait alignement avec l'axe de rotation de la terre. Pour se faire, personnellement, j'utilise la méthode King photo car je suis en poste fixe dans mon jardin. Et malgré cela, à cause des petites erreurs du système d'entraînement dues à la précision d'usinage de la vis sans fin il peut encore y avoir des petites corrections Lacerta MGen II sur monture Skywatcher AZ-EQ6à apporter. Et là, il existe un outil génial. À côté de mon appareil photo j'ai aligné une petite lunette TS (60 mm de diamètre et 240 mm de focale) sur laquelle j'ai fixé un petit capteur CCD - une caméra numérique - reliée à un mini-ordinateur (Lacerta MGen II) qui va mesurer très précisément les moindres variations de mouvements d'une étoile guide pour envoyer des micro-corrections

 

LEICA SL2 + Sigma 60-600 mm + lunette TS60 + Lacerta MGen II sur monture Skywatcher AZ-EQ6

 

automatiquement vers la monture afin de la rendre "presque" parfaite. C'est redoutable quand les paramètres du Lacerta MGen II sont bien réglés !

En plus de cela, cela offre un autre avantage pratique : ce petit ordinateur peut même commander mon appareil photo et réaliser automatiquement non seulement le suivi parfait des étoiles mais aussi le déclenchement de mon boîtier autant de fois que j'ai programmé, ici 3 x 2 minutes. Je peux donc observer le ciel avec mon autre télescope dédié à l'observation visuelle pendant ce temps.


Arnaud Frich, le 26 juin 2024

 

 

 

  Objectif SIGMA 60-600 mm f/4,5-6,3 DG  
  f/9,0  
  200 iso  
  6 minutes (3 poses de 2 minutes chacune)  
  RAW (DNG) développés dans Adobe Camera Raw et assemblés dans Photoshop CC.  
  Leica SL2 fixé sur une monture équatoriale SkyWatcher AZ-EQ6 motorisée et guidée automatiquement avec une caméra CCD Lacerta MGen II montée sur une petite lunette guide TS de 60mm et 240mm de focale.  
    Photo prise à partir de 23h36 TL, le 23 août 2023 à Cunlhat, dans le parc du Livradois-Forez en Auvergne, par un ciel bien transparent.  
 
  Amas d'Hercule M13 dans la constellation d'Hercule
 
Le grand amas d'Hercule - Amas globulaire M13 dans la constellation d'Hercule

 
     
 
 

Vous pouvez commander un tirage seul ou avec finitions de très grande qualité, dés le format 40 x 60 cm, sur toile, sur mousse, Dibond, plexicollage ou caisse américaine - Voir toutes les finitions

 

 
 
 

Vous pouvez acheter les droits de cette photo pour toute votre communication Internet, brochures, affiches, décor, etc... Tarifs 2024 à partir de 39,90 € ht et packs à tarifs dégressifs - En savoir plus

 

 
 
     
         
         
 

  À propos des tirages...
  Du 45 x 60cm au 90 x 120 cm,
  Tirage seul, sur toile, Dibond, caisse amé...
  Livraison en 5/10 jours chez vous,
  Livraison gratuite en France !
  À propos des cessions de droits
  Une majorité de photos HD (A3 ou + à 300 dpi),
  Téléchargement immédiat !
  Paiement en ligne sécurisé par CB ou Paypal,
  Note d'auteur avec TVA (TVA 10%).
 

 

 

Retour en haut

 

 

Photographies et textes Arnaud Frich © 1997 - 2024 | Designed by BrOK et Arnaud Frich

Plan du site   |   À propos   |   Mentions légales